SEO

Balises Dublin Core

Logo Dublin Core - DC Metadata

Toujours en quête de méthodes contribuant à l’optimisation SEO, penchons-nous sur des indications spécifiques : les metadonnées Dublin Core.

Dublin Core : de quoi s’agit-il ?

Ces métadonnées particulières pourraient bien favoriser le SEO en précisant diverses informations. Elles intéressent notamment certains sites officiels car renforcent l’impact des mots-clés. En revanche lorsqu’elles sont seules, leur utilité est nulle. On peut donc affirmer que les balises Dublin Core sont complémentaires des balises html qui, quant à elles restent indissociables d’une démarche SEO : on y édite titre, descriptions, auteur, éditeur, langue, format…

Un code propre avec Dublin Core

La validation W3C reconnaît et accepte les balises Dublin Core. Or, la conformité W3C d’un site flatte le classement dans les moteurs de recherche. Cette taxonomie facilite en effet l’analyse du site par les robots et cela accélère la découverte du site : une influence probable sur la rapidité d’indexation des pages web ?
Pour une optimisation idéale, les metadonnées Dublin Core sont placées dans le header après les metadonnées html, qu’elles viennent donc renforcer. A elles seules rappelons que les Dublin Core ne sont pas performantes : comprenez bien qu’elles agissent uniquement en rapport avec d’autres sources.

Le SEO a de l’avenir grâce aux Dublin Core

En effet, si à ce jour l’efficacité de ces metadonnées n’est pas des plus bluffantes, il se pourrait à l’avenir que cette norme s’impose comme une astuce SEO majeure. Qui sait ? Peut-être qu’en devançant cette évolution par l’intégration immédiate des Dublin Core, vos sites seront récompensés par une première position dans les SERP !

Qui plus est, les moteurs de recherche menant une concurrence les uns envers les autres, on peut très bien envisager que l’un cherche à se distinguer des autres en félicitant tout particulièrement les sites incluant des metadonnées DublinCore.

En attendant, les utiliser ne semble pas avoir d’effet néfaste envers le SEO : tous à vos Dublin Core

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Marc - développeur mobile 6 septembre 2012 at 10 h 59 min

    Très instructif l’article sur les DC. Surtout que l’outil Google webmaster tools rich snippet ressort bien les informations de ces metas qui permettent de doubler les informations sur la thématique d’un site pour le SEO
    Mais comme on dit en SEO ne surtout pas en abuser,au risque de se faire pénaliser.

  • Leave a Reply