Accueil » Digital Marketing » L’importante croissance de la recherche mobile

L’importante croissance de la recherche mobile

Cette semaine, mercredi le 18 septembre plus précisément, j’ai assisté personnellement à la toute première conférence de SEMPO Canada (Search Engine Marketing Professional Organization ou Organisation Professionnelle du Marketing par Moteur de Recherche) dans l’est du Canada. La conférence avait lieu dans les bureaux de Google Montréal, très bel endroit en passant. Cet événement avait comme thème principal « La recherche mobile » et plusieurs conférenciers importants étaient présents:

  • Maxime Gaudreau: Vice-président, Innovation et performance numérique cheziProspect Canada
  • Krista LaRivière: Co-fondatrice et PDG de GShift Labs
  • Michael Mire: Co-fondateur de Sweet iQ
  • Marc Poirier: Co-fondateur d’Acquisio
  • Nectarios Economakis: Membre de l’équipe exécutive de Google Montréal
  • Eric Cholette-Dufour: Fondateur et PDG de Planning Media

La plupart d’entre eux mentionnaient à quel point le SEM/PPC que l’on pratique sur nos ordinateurs de bureaux est différent que celui qu’on doit pratiquer sur mobile. En fait, le mobile nous offre une panoplie de nouvelles fonctionnalités publicitaires qui ne peuvent qu’aider votre portefeuille, notamment le fait de pouvoir donner une région géographique spécifique où apparaîtront vos publicités. La recherche mobile, c’est également une question d’analyse car l’on ne recherche pas de la même manière dans le confort de son foyer que sur son téléphone intelligent ou sur sa tablette.

Les fonctionnalités spécifiques au mobile

Lorsque l’on prend l’autobus, le métro ou même une simple marche, l’un de nos réflexes est de regarder notre téléphone ou notre tablette, que ce soit pour répondre à un courriel, à un message texte ou simplement regarder l’heure. Quelques fois, on se laisse tenter par un petit jeu du style « Bejeweled » ou « Candy Crush Saga », question de passer le temps entre le bureau et la maison. Vous avez probablement remarquer que certains jeux, du moins sur le Google Play Store, vous présentent des petites annonces dans le bas de l’écran ou lors du chargement du jeu. Ces publicités sont une des fonctionnalités uniques du mobile, lors de la création d’applications pour le mobile, vous avez la possibilité d’y intégrer des publicités pointant une page souhaitée ou même une autre application.

Il ne faut pas négliger cette opportunité, même si l’on croit que la plupart des gens n’iront pas sur ladite annonce. L’un des trucs les plus faciles pour ce type de publicité est qu’il faut qu’elle reste dans le même contexte que l’application en soi! Si votre application de magasin de chaussures amène vos usagers vers un site de vente de voitures, le concept est le même, la vente, mais le fait de passer d’une catégorie de chaussures aux voitures, fait en sorte que votre usager sera dépaysé et quittera probablement la page immédiatement. Bien évidemment, certaines exceptions s’appliquent, comme à toute règle, mais il faut savoir bien jauger. On voit très souvent des applications qui annoncent une version améliorée d’elle même, une version payante qui offre plus de fonctionnalités par exemple.

En plus d’intégrer des publicités dans certaines applications, Google vous permet de cibler des zones géographiques où vos publicités apparaîtront. Quelquefois, il n’est pas nécessaire de couvrir le Québec en entier avec vos publicités, surtout lorsque l’annonce traite d’une entreprise qui oeuvre plus au niveau local ou dont le budget est très limité en publicité. Ce genre de publicité permet de cibler une clientèle particulière, ou locale, dont l’intérêt sera probablement plus important que monsieur et/ou madame X qui oeuvre à mille lieux de votre entreprise. Bien évidemment, il est possible de couvrir une très large zone géographique, mais il faut s’attendre à payer le prix!

Des changements au niveau du référencement (SEO)?

Selon Maxime Gaudreau de iProspect, « […] Google accorderait, dans un futur proche, une plus grande importance à l’expérience utilisateur (UX) sur les sites mobiles« . Ce qui veut dire que, non seulement un site mobile est très pratique, vu la croissance surprenante de l’utilisation des appareils mobiles, mais c’est maintenant une nécessité! Il faut également que le site disponible sur mobile soit agréable pour les utilisateurs et non seulement une simple version « quasi-responsive » du site actuellement disponible sur votre ordinateur à la maison, parce qu’il existe une réelle différence entre «  un site dit responsive » et un site pour mobile.

Il faut noter que le volume de gens qui consultent des sites web à partir de leur appareil mobile est très imposant, chaque conférencier avait les statistiques de son entreprise mais en moyenne, on remarque qu’environs 26% des visites d’un site web proviennent d’utilisateurs d’appareils mobiles, un peu plus que le quart des visites! Bien sur, ce pourcentage regroupe le nombre de de visites générées par SEO, mais aussi PPC, donc c’est à prendre avec un grain de sel. Monsieur Gaudreau mentionnait aussi le fait que nous devrions immédiatement commencer à penser d’une manière différente lorsque l’on développe un site pour mobile, l’expérience utilisateur n’est pas la même sur votre écran 20 pouces que sur votre écran de 4 ou 7 pouces, alors pourquoi le site serait-il construit de la même manière?

En soi, un site mobile devrait être plus axé sur le produit en vente car un usager qui consulte son site sur son appareil mobile est « on the go« , il est en action et n’a peut-être pas le temps de lire les quatre pages de contenu qui décrivent chaque petit détail du produit vendu. On devrait y retrouver une interface plus simple, facilement navigable et épurée pour satisfaire cet utilisateur peut-être un peu pressé. Je ne connais personne qui, en plein centre-ville, prendrais cinq à dix minutes de son temps pour passer à travers une dizaine de sites web de restaurants mexicains, alors qu’il est 17h. L’utilisateur veut voir rapidement que le restaurant « Tacos & Burritos » offre un spécial « Guacamole et Cheddar » entre 17h et 21h, alors que le restaurant « Halapeno » donne une boisson gratuite à l’achat de nachos en trio. Il faut attirer l’attention de l’usager immédiatement sinon, quelqu’un d’autre le fera!

Le futur du mobile

Il va sans dire que le futur du mobile et de la recherche mobile ne peut être que prometteur. On suppose que, d’ici dix ans, la recherche mobile sera plus utilisée que la recherche que nous effectuons quotidiennement avec nos ordinateurs de bureaux. On suppose également, pour la même période de temps, que les plateformes mobiles deviendront les plateformes les plus profitables pour le marché de la publicité. D’un autre côté, on remarque aussi que bien des applications et des jeux dits « casual » ont un succès monstre sur les téléphones intelligents et autres appareils mobiles. Il faut donc s’attendre à voir grossir ce marché et peut-être même y investir!

Dites-moi, combien de fois avez-vous regardé votre appareil mobile durant la lecture de cet article?

A propos de Axxurge

Je suis un jeune homme passionné par tout ce qui touche la technologie. Récemment, j'ai déniché des nouvelles compétences en SEO/SEM et je me suis mis à m'intéresser énormément. Je me tiens au courant des nouvelles tendances du domaine du mieux que je peux et je travaille avec des gens qui font de même.

Check Also

domain_com_authority

5 Easy Steps For Enhancing The Domain Authority Of Your Website

Domain Authority or DA is a website metric that Moz has developed. This number is …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *